Aujourd’hui, la fin de – 109/366 réels –

La fin d’une semaine bousculante et  angoissante. Fin de la première étape d’un parcours qui sera difficile, on l’a deviné entre les mots que le chirurgien n’a pas dit. Fin d’une époque aussi où l’on s’aperçoit avec tristesse que ceux que l’on a aimés ne seront plus jamais les mêmes, on ne les entendra plus chanter ni ne les verrons encore moins danser comme autrefois. On va même assister à leur enfoncement dans les nébuleuses du grand âge, laissant chaque jour derrière eux des lambeaux de ce qu’ils furent, comme un mouchoir oublié lors d’adieux sur un quai de gare…au temps où les femmes pleuraient encore dans des mouchoirs en dentelle brodés à leurs initiales…

Femme au mouchoir - Mary Cassatt

Femme au mouchoir – Mary Cassatt

©Asphodèle – 20 juin 2015 .

Moins de 100 mots : 113 (effet carnet qui ne compte pas les mots)
Sur le vif : Oui
éléments du jourd’hui : oui
en accord avec le thème : oui

Publicités

Puisque vous êtes arrivés là, dites ce que vous en pensez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s