Aujourd’hui, ça ne passera pas comme ça – 255/366 réels

calimero injuste la vie !Dès le matin, la routine nous enveloppe de ses gestes répétitifs pour l’indispensable : se lever, préparer le café, griller le pain que l’on va tartiner et confiturer généreusement. Mais il est des jours, souvent, quand mes doigts malhabiles ne sont pas encore « dérouillés » où cet instant paisible et bienheureux peut virer au cauchemar. Le lever a été plus douloureux que d’habitude, le café s’est renversé à côté du filtre et le pain a brûlé pour cause de thermostat augmenté alors que j’avais cru le baisser. Je vois bien les haussements d’épaules et les yeux au ciel  : c’est pas grave… Hélas, quand ça se renouvelle un jour sur deux, on se dit que c’est n’est pas seulement un mauvais génie qui joue les grains de sable mal intentionnés mais une réelle déficience…technique !

©Asphodèle – 4 novembre – 22h55

Moins de 100 mots : 128 (…?…)
Sur le vif : oui
Eléments du réel : Oh oui…

Publicités