Aujourd’hui, hommes et femmes – 260/366 réels

Photo Willy Ronis - 1954

Photo Willy Ronis – 1954

J’aurais tendance à mettre cela au singulier et tout de suite c’est l’air de ♫chabadabada♪chabadabada♫ qui me monte aux lèvres. Sauf que, au pluriel ce serait plutôt la cacophonie car si nous naissons tous « libres et égaux en droit », il semblerait que le sexisme brouille les codes amoureux de même que le féminisme à l’extrême a séparé (une génération paraît-il) les hommes des femmes par des assertions trop radicales et impossibles à se jouer dans la réalité. En grammaire, le masculin domine alors même qu’il n’y a qu’un élément de ce genre dans une phrase de plusieurs « féminins »… Même sur l’iPhone, la fonction vocale nommée Siri met tout au masculin. Aujourd’hui, un article éloquent sur Inter « Les villes sont elles faites pour et par les hommes » ? Il reste du chemin à faire pour qu’hommes et femmes se sentent sur un pied d’égalité et se rejoignent au lieu de s’affronter sans cesse. Peut-être commencer par l’éducation des hommes et femmes en devenir… ♪chabadabada♫…

©Asphodèle – 9 novembre 2015, 17h25.

Moins de 100 mots : Ho, plus de 150 mais bon fallait pas me lancer sur le sujet !
Sur le vif : à vif même !
Éléments en accord avec le réel : oui, tous les jours !