Souvenance

gif chabada n&b mer vanishibgintoclouds tumblrMon amour, t’en souviens-tu seulement de ces mots accrochés à tes lèvres, ces mots qui disaient « toi et moi » , « toujours », « infini »…et sans doute que j’en oublie. Sans doute aussi, les fontaines continuent-elles d’éclabousser de joie les amants penchés au-dessus des vasques, à la recherche des reflets de leurs baisers, écho  mouvant  des gestes répétés depuis la nuit des temps. Ils ne pensent qu’à l’ombre dorée des chambres l’après-midi quand les corps se répondent et oublient déjà que leurs pas sur le sable s’est effacé. De l’éphémère soupir ils ne savent rien. Pas même qui s’envolera dans le rire clair d’un soir d’été laissant à celui qui reste l’immensité pour pleurer et le mouchoir froissé des regrets caché sous les replis amers d’un lit à jamais défait.

©Asphodèle