C’était hier soir…

lylouanne-tumblr-chaise-en-robe.jpgMa robe abandonnée sur le dos de la chaise pèse léger. Voile du jupon, blancheur du coton. Elle me chuchote qu’hier tu me l’as enlevée. Doucement. En remontant, en enroulant tes jambes entre les miennes.

On entendait le bourdonnement d’une guêpe perdue derrière les volets clos. Je me souviens, j’ai bu à tes lèvres ce qu’il restait d’eau. Soif de l’amour. Tu t’es amusé à habiller la chaise et tu m’as allongée sur le grand lit aux draps blancs. Un peu rêches…du lin sûrement…

Nous nous sommes évanouis ensemble dans ce sommeil profond qui surprend les amants.

Ce matin, au réveil, là… ma robe sur la chaise qui pose, royale de blancheur,
et toi qui recommence…

©Asphodèle

Publicités